Up
Down

Partagez | 
 

 Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Liberty M. Pendragon
Princess of the underwood
Messages : 240
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Vous voulez que je vous envoie une carte ?
Age : 17 years ago

Pouvoirs : -Eclipse
-Morphing
-Organisme
-Guérison
Niveau : 2
Points Rpg : 197
Statut Rp : Disponible


MessageSujet: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Jeu 26 Mai - 21:09

Liberty & Paige






Mardi après midi - Ecole de magie

15h05

-Chez la directrice !

Le cri retentit, la porte claqua et notre jeune demie être de lumière se retrouva encore une fois éjectée de cours, elle regardait devant elle, avec une expression sur le visage qui faisait penser qu'elle s'ennuyait, mais c'était faux, elle était contente. Cinq. Cinq minutes. Elle avait battu son record, elle avait été renvoyé de cours au bout de cinq minutes. La blonde se mit à marcher dans les couloirs de l'école de magie, direction le bureau de la co-directrice, Paige Matthews Halliwell. Avant elle allait chez le directeur, Léo Wyatt maintenant, à chaque fois qu'elle était renvoyée de cours elle allait chez la co-directrice Paige Halliwell. Elle aurait pu tout simplement aller chez la directrice comme lui avait demandé si gentiment le professeur mais rentrer chez elle mais, elle aimait bien la faire tourner en bourrique. Un sourire s'afficha sur son visage et l'illumina. Elle s'ennuyait en cours, ce qu'elle voulait elle, s'était de profiter de la vie, sortir, faire du shopping, faire la fête, se promener dans les rues de San Franciso, aurait pu être une solution avant l'arrivée soudaine de cette effroyable canicule, les températures étaient incroyable, même chez elle, dans sa chambre avec plusieurs ventilateurs braqué sur elle, Lib' crevait de chaud. Des bouteilles se vidaient en moins d'une demie heure et ses parents avait acheté une soixantaine de pacques d'eau il y a trois jours, dès le premiers jours il ne restait plus que 25 bouteilles. Les vêtements collés rapidement, s'était bien sur dû à la transpiration, elle prenait quand elle restait chez elle une douche le matin, le midi, l'après midi et le soir, pour au moins avoir un peu de fraîcheur. Cette canicule était louche. San-Francisco n'était pas une ville qui avait des canicules, s'était une ville où il faisait souvent froid. Et je sais ce que je dis ! Ici dans l'école de magie, la chaleur n'arrivait pas et il faisait bon. Ses pas résonnaient dans les couloirs de l'école de magie, il y avait peu de personnes présentent en-dehors des salles de classes voir même personnes. La jeune blonde enfonça ses mains dans les poches de son bas, elle était habillée d'un T-Shirt noir avec des ailes en strasses blancs dans le dos, il était à manches longues et fines, elle portait aussi un jean et une paire de baskets couleur bordeaux. Oh ! Bien sur elle apprenait les cours que ses camarades lui donnait ce qui lui rapportait de bonnes notes voire même d'excellentes notes quand elle dégainait s'y mettre un peu plus. Les professeurs s'étonnaient qu'elle soit si bonne que çà. Elle arriva en vue du bureau de la Halliwell, son sourire se changea en un sourire insolent, elle s'arrêta juste pour donner un coup de pieds dans la porte ce qui la fit s'ouvrir et claquer contre le mur, elle s'approcha, tira une chaise vers elle et se laissa tomber sur elle tout en jetant par terre son sac à dos, puis dans le même élan elle étendit ses jambes. La demie être de lumière avait planté son regard sur la femme :

-Records battu ! Cinq minutes ! déclara-t-elle

Liberty savait très bien que Paige savait de quoi elle parlait :

-Comment allez vous en cette belle journée de canicule ?


Dernière édition par Liberty M. Pendragon le Mer 22 Fév - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ex-Paige M. Halliwell
Messages : 246
Date d'inscription : 28/04/2011
Points Rpg : 363

MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Mer 1 Juin - 23:37

Pourquoi rester enfermer quand on pourrait dehors, à se prélasser sur la plage de San Francisco, et surtout, se baigner ? Tout simplement parce qu’on s’appelle Paige Matthews Halliwell, que l’on dirige l’école de magie, qu’on détient le pouvoir des Trois et que par conséquent, l’on combat sans cesse des démons ! Enfin, aujourd’hui elle n’avait eu à combattre personne. Elle en avait donc profité pour rattraper son retard à l’école. Léo ne pouvait tout gérer tout seul, d’autant plus qu’il avait quelques problèmes avec Wyatt et ses pouvoirs… Il était donc obligé de s’absenter régulièrement. Piper évitait de s’occuper de ce genre de problèmes : vous la connaissez, elle s’énerve toujours pour un rien quand il s’agit de magie envers ses enfants. La cadette des sœurs devait donc tout gérer en grande partie, seule, l’école. Chose assez contraignante même quand on sait que ce n’est que temporaire ! Pourquoi contraignante ? Tout simplement parce qu’il faisait une chaleur atroce à ce moment et qu’elle aurait préféré aller se baigner ou même rester dans son bain ! Or, au lieu de cela, elle était cloîtrée dans son bureau à s’occuper de tous les problèmes de l’école. Elle adorait diriger cette institution, mais parfois il fallait reconnaitre que ça lui prenait énormément de temps. En ce moment, les élèves étaient insupportables. Les professeurs venaient sans cesse lui rapporter tel ou tel incident avec tel ou tel élèves. Ces comportements étaient probablement dus à la chaleur. C’est bien connu, quand il fait les chauds les élèves sont insupportables et ce vaut, pour élèves « normaux » mais également pour les apprentis-sorciers. En clair, la chaleur exerçait une double contrainte sur la directrice : une transpiration atroce et des élèves extrêmement agaçants qu’il faut malgré tout gérer !

L’être de lumière avait profité de sa « pause déjeuné » pour manger avec sa sœur Phoebe. Elle avait besoin des conseils d’une experte. Bon, elle n’était pas experte en adolescents, certes, mais elle avait tout de même fait des études de psychologie et s’y connaissait un minimum dans ce domaine. La cadette avait appris à gérer ces situations, mais d’habitude elle pouvait compter sur Léo. Or, étant absent, elle avait sollicité l’aide de sœur. Elle ne lui avait rien apporté de spécial. En fait, elle lui avait juste conseillé de faire confiance à son instinct et lui avait assuré qu’elle s’en sortirait très bien, « comme toujours ». Elle était donc retournée à son bureau, essayant par tous les moyens de trouver la solution aux différents problèmes auxquels elle devait faire face.
Perdu dans ses pensées, Paige faillit faire une crise cardiaque quand la porte s’ouvrit subitement et violement ! Elle était sur le point d’hurler contre la personne qui avait ouvert la porte d’un coup de pied violent. Non mais, c’est quoi ces manières ! Or, elle s’abstient quand elle vit la personne qui entra : Liberty, élève connu de par ses énièmes expulsions de cours, et plus particulièrement par la Halliwell. Elle était, en effet sa protégée. Avant même qu’elle ne lui dise quoi que ce soit, elle comprit ce qu’elle venait faire ici : viré de cours encore une fois ! Elle au moins, ce n’était pas due à la chaleur, c’était toute l’année ! Elle écouta, un sourire en coin, les paroles de l’élève. Elle avait l’habitude, elle se comportait toujours de cette manière avec elle. Elle savait désormais que ça ne servait à rien de crier, ça l’encourageait plus à continuer qu’autre chose. C’est pour cette raison qu’elle ne c’était pas énervée à son entrée. Elle avait décidé de rentrer dans son jeu. C’était le seul moyen de, peut-être, réussir à la calmer. Une fois la jeune femme assise, ou plutôt étaler sur la chaise en face du bureau de la directrice, cette dernière se redressa, et, sans même lui répondre, fit un léger geste de main tout en prononçant calmement le mot :


-Chaise.

La chaise sur laquelle était assise Liberty disparut dans une lueur bleue et réapparut juste à sa droite. Conséquence : elle s’écrasa comme une crêpe sur le sol ! Oui, elle avait peut-être battu son record, ce qui soulignons-le n’est pas très glorieux, son entrée avait été des plus impolis. Elle ne pouvait rester sans rien faire. La Halliwell prit donc une mine détendu, attrapa son stylo, se remit à écrire et ajouta calmement, sans même la regarder :

-Tu me fais une entrée normale !


Dernière édition par Paige M. Halliwell le Sam 9 Juil - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liberty M. Pendragon
Princess of the underwood
Messages : 240
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Vous voulez que je vous envoie une carte ?
Age : 17 years ago

Pouvoirs : -Eclipse
-Morphing
-Organisme
-Guérison
Niveau : 2
Points Rpg : 197
Statut Rp : Disponible


MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Dim 5 Juin - 19:19

Elle aurait pu être alerté par le sourire en coin de l'être de lumière qui était chargée de s'occuper d'elle et aussi son calme. Elle aurait pu faire plus attention à elle. Mais non elle n'avait rien fait de cela. La blonde regarda avec dédain la Halliwell se redressait sur son fauteuil et dire un mot "Chaise". Elle n'eut pas le temps de comprendre qu'elle se retrouvait assise dans du vide puis deux secondes plus tard complètement étaler par terre, entre les deux elle poussa un cri de surprise, puis une fois sur le sol, plusieurs minutes passèrent avant qu'elle puisse reprendre complètement son souffle. C'était la première fois que cela lui arrivait, la première fois que la co-directrice faisait çà. Liberty était surprise. Mauvaise surprise. Elle ferma les yeux, puis reprit son souffle et se redressa tout en grommelant, elle prit son sac et s'éclipsa derrière la porte :

*Nya nya ... entrée normale ... m'énerve ... pfff ... et si je me barrais d'ici ... ouais ... elle le serait même pas ... enfin si ... mais après ... en faites non ... si finalement ... oh et puis zut dans une heure c'est fini les cours je pourrais y aller et je pourrais voir Michael pour une fois qu'on termine en même temps. Ouais ! Bonne idée ! Je fais ce qu'elle me demande puis après je pourrais rentrer avec Mich'.* pensa-t-elle

Cinq minutes étaient passés en silence, son sourire insolent avait disparu de ses lèvres et il avait été remplacé par un petit sourire en coin. Elle allait pouvoir rentrer en même temps que son petit ami et donc passer l'après midi avec lui et la soirée avec lui. La demie-être de lumière frappa à la porte puis attendit une réponse. Finalement quand elle eu "l'autorisation" d'entrée, elle obéit et rentra tranquillement, son sourire avait disparu :

-J'ai été viré de cours et pourtant j'avais rien fait, j'ai juste demandé une cartouche d'encre et le prof a cru que je passais un message.

Elle avait envie de s'asseoir mais ne préférait pas tant que Paige ne lui avait pas dit qu'elle pouvait, alors elle restait là debout devant le bureau de la Halliwell son sac de cours sur une épaule une main sur la bandoulière du sac. Le sac était noir, aucun dessin rien du tout juste noir, simple. Ses yeux étaient fixés sur la co-directrice mais parfois il allait vers la chaise. Ah ! Qu'es qu'elle aimerait pouvoir s'asseoir finalement elle ouvrit la bouche pour faire entendre sa voix et demander la permission :

-Euh ... es que je peux m'asseoir s'il vous plaît madame Halliwell ? demanda-t-elle doucement

Pour une fois qu'elle était gentille, polie et calme. Ce n'était pas souvent qu'elle était comme çà. S'était une rebelle ! Et elle ne demandait pas souvent voir jamais la permission pour faire quelque chose. Avant quand elle habitait chez ses parents elle leur demandait mais ce n'était qu'une formalité puisqu'ils acceptaient à chaque fois. On aurait pu croire comme çà, qu'elle était une enfant pourri gâtée mais c'était faux. Elle demandait rarement des choses, et quand s'était son anniversaire et Noël elle ne demandait que des choses essentiels, ou bien simplement un gros cadeau et rien d'autres à côté. Elle avait juste vingt dollars par mois avant comme argent de poche et là ses parents lui avait offert une carte bancaire puisqu'elle aller partir de chez eux. Quand elle avait économisé assez d'argent elle s'achetait ce qui lui faisait plaisir. C'est quand même fait pour çà l'argent !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ex-Paige M. Halliwell
Messages : 246
Date d'inscription : 28/04/2011
Points Rpg : 363

MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Mar 28 Juin - 18:04

Liberty était une personne fragile. Ses aires de rebelle cachaient quelque chose. Paige en était intimement persuadé. Un évènement était venu perturber sa fragilité et avait fait d’elle la personne qu’elle était. D’ailleurs, ce devait être pour cette raison que les fondateurs lui avaient confié cette protégée. Des élèves rebelles il y en avait des tonnes, elle n’était pas la seule, et tous n’avait pas un être de lumière. Elle devait découvrir ce qui c’était passé dans la vie de cette jeune femme pour pouvoir parler avec elle sans qu’elle ne l’envoie balader ou autre chose. La Halliwell n’appréciait pas beaucoup le comportement qu’elle avait envers elle. C’était totalement déplacé et impolie. Mais, fort heureusement pour Liberty, Paige était du genre persévérant. Son rôle d’être de lumière lui tenait à cœur. Elle avait bien l’intention de finir ce qu’elle avait commencé. Elle devait protéger et éduquer cette élève. Elle savait que malgré toutes les crasses qu’elle lui avait déjà faite, elle avait un bon fond qui ne demandait qu’à ressortir. Et elle comptait bien le faire ressortir.

L’élève s’éclipsa et frappa à la porte d’entrée du bureau quelques secondes plus tard. Après lui avoir dit d’entrer, elle se remit à écrire de façon à ce qu’elle se rende compte qu’elle n’était pas le seul centre d’attention de la Halliwell. C’était une façon de calmer l’élève. Si elle pensait qu’elle s’occupait uniquement d’elle, elle risquait d’être insolente. Ainsi, elle continua de griffonner ses papiers tout en écoutant la requête de Liberty, qui fût pour une des premières fois, polie et respectueuse. Elle avait quelque chose en tête. Peu importe, elle devait se réjouir de ce retournement de situation. Afin de lui montrer que c’était elle qui tenait les rênes, elle ne lui répondit pas de suite et continua pendant deux bonnes minutes à écrire. Une fois fini, elle posa son stylo, releva la tête en direction de son élève et se redressa dans son fauteuil tout en mettant les bras sur les accoudoirs. Elle finit par répondre calmement à la jeune sorcière :


-Assieds-toi.

Elle se rapprocha de son bureau et posa les coudes dessus de façon à pouvoir la regarder de plus près. Elle la fixa pendant une trentaine de secondes et finit par ajouter :

-Je ne veux même pas savoir ce que tu as fait. De toute façon c’est toujours de la faute des professeurs hein ?! Alors c’est simple, puisque tu ne veux pas être attentive en cours, je vais moi-même te faire cours.

Elle se leva et se dirigea vers Liberty. Elle avait une idée en tête. Son but n’était pas vraiment de lui faire cours. Malgré tous ces manquements aux cours, elle avait de bonnes notes. Non, elle voulait la faire parler, qu’elle se confie à Paige. Evidemment, elle ne pouvait pas lui demander comme ça, sans aucun prétexte de se confier. Elle devait passer par le soi-disant cours.

-Lève-toi et laisse ton sac ici, tu n’en aura pas besoin et suis moi.

Elle traversa quelques couloirs et fini par atterrir dans une petite salle de cours en retrait des autres. Une salle qui n’était que très rarement utilisée. Elle fit un signe de tête à sa protégée pour qu’elle s’asseye sur la chaise en face de la première table, et se rendit vers le tableau.

-Bien, dis-moi, en quel cours étais-tu ?


Dernière édition par Paige M. Halliwell le Sam 9 Juil - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liberty M. Pendragon
Princess of the underwood
Messages : 240
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Vous voulez que je vous envoie une carte ?
Age : 17 years ago

Pouvoirs : -Eclipse
-Morphing
-Organisme
-Guérison
Niveau : 2
Points Rpg : 197
Statut Rp : Disponible


MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Mer 29 Juin - 17:49

Deux grands événements étaient arrivés dans sa vie. Deux grands traumatisme comme dirait le docteur Gordon. L'adolescente l'avait rencontré après son second traumatisme, après son viol, il y a un an maintenant. Au début elle restait silencieuse pendant leur séance, refusant de parler, ayant trop honte d'elle même, puis au bout d'un moment elle avait fini par lui parler, par bribes puis au finale Liberty avait fini par lui parler franchement. Au bout d'un an encore elle se sentait encore mal dans sa peau. Depuis un an elle avait recommencé à avoir peur du noir, ce qui lui valait les plaisanteries de ses jeunes frères. Ses parents lui avait mi une veilleuse dans sa chambre, elle la mettait systématiquement chaque soir avant de s'endormir, elle n'oubliait jamais. La blonde avait commencé à avoir des cauchemars aussi. Des cauchemars qui la réveillaient la nuit, en sueur et hurlant de terreur, ses parents la retrouvaient en pleure, tremblants de tous ses membres. Parfois, quand une nuit s'était très mal passée ils voulaient qu'elle n'aille pas en cours et qu'elle se repose, qu'elle dorme. Mais la jeune fille refusait à chaque fois. Dormir ne lui servirait à rien. Dormir ne lui servirait qu'à faire des cauchemars encore et encore, à la faire se réveiller en hurlant et à la faire pleurer une nouvelle fois. Personne ne savait pour les deux traumatismes, sauf ses parents, ses deux petits frères, Michael, et Jonathan Gordon son psychologue, il y avait eu aussi à un moment donné lors de son tout premier traumatisme, la presse, les journaux, la télévision, les médias, tout çà. Et tout ceci lui avait servit à se construire sa carapace, sa façade de rebelle. On pensait comme çà qu'elle était une personne forte, mais c'était le contraire, tout le contraire.

Quand la demie être de lumière entendit la Halliwell lui dire qu'elle pouvait s’assoir elle le fit prestement, posant son sac à côté de la chaise. Elle fixa son regard gris dans celui de la co-directrice, l'écoutant en silence, montrant un visage sans aucune expression apparente. Elle mit quelques secondes à capter ce qu'elle venait de lui dire. La femme allait lui faire cours à la place des autres profs. Qu'es que cela signifiait ? Plus d'ennuis ? Qu'allait il se passait ? Elle était un peu déboussolée. Elle papillonna des paupières, complétement ahuri. L'adolescente regarda Paige se lever et s'approcher d'elle. Liberty se leva immédiatement et la suivit en silence, mains dans les poches de son jean. Son sac de cours laissait dans le bureau de la femme. Notre jeune rebelle traversa plusieurs couloirs à la suite de son être de lumière pour finalement arriver dans une salle de cours. Vu l'état dans laquelle était celle ci elle ne devait pas être très souvent utilisé par les professeurs et élèves. La pièce était en recule des autres. Au moins ici, elles ne seraient pas dérangeaient. Elle obéit à l'adulte sans dire un mot, et s'assit où elle lui avait dit de s'assoir l'observant en silence. Liberty laissa passer quelques minutes avant de répondre finalement d'une voix calme :

-Maîtrise des pouvoirs.

Elle avait mis ses bras sur la table, les avaient croisé, puis avait posé sa tête sur eux. Elle laissa passer la barrière de ses lèvres un soupire d'ennuis. Le cours n'avait pas encore commencé et elle s'ennuyait déjà. Elle pensait à la sortie où elle serait avec son petit ami, Micheal.

-Dites pourquoi je dois vous avoir comme être de lumière ? Puis pourquoi j'ai un être de lumière ? J'ai besoin de personnes moi ! dit elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ex-Paige M. Halliwell
Messages : 246
Date d'inscription : 28/04/2011
Points Rpg : 363

MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Dim 3 Juil - 17:11

Liberty paraissait se ficher de tout. Etait-ce réel ou seulement un moyen de faire sa soi-disant rebelle ? Là, résidait encore une question à élucider pour la directrice de l’école de magie. A vrai dire, Paige penchait plutôt pour la deuxième hypothèse. Peut avait-elle tort. De toute façon elle finirait bien par faire parler la jeune sorcière. Cela mettrait peut-être du temps, mais elle y arriverait, elle en était persuadée. Elle ne lâcherait rien tant que son but ne serait pas atteint. D’ailleurs, sa petite idée se renforça lorsqu’elle vit l’attitude de la Liberty. Oui, après avoir annoncé dans quel cours elle était censée être, elle s’était affalée sur sa table. Bon, c’était une attitude très commune chez les élèves, mais ça donnait une bonne raison à la Halliwell pour faire ce qu’elle voulait faire !

-Maitrise des pouvoirs, intéressant. C’est probablement le cours le plus intéressant et toi, tu te débrouilles pour te faire virer de cours. Selon toi il est inutile c’est ça ? Je vais te prouver le contraire et te montrer, non seulement l’intérêt de cours, mais surtout l’intérêt de l’école.

Le but principal de l’école de magie était bien sûr de maintenir les apprentis sorciers du côté bénéfique. Mais cela, malgré toutes ses bonnes intentions, ne suffirait pas à les maintenir du côté du Bien. Les démons trouveraient toujours un moyen de les corrompre. C’est pourquoi il fallait leur apprendre à se défendre, de façon à ce qu’ils ne soient pas obligés de se laisser aller aux désirs des créatures maléfiques. Le cours de maitrise des pouvoirs prenait alors tout son intérêt. Le sorcier qui ne maitrise pas au maximum ses pouvoirs ne peut se défendre. Et ça, Paige comptait le montrer à sa protégée.

Elle n’avait pas répondu volontairement à la dernière question de Liberty. En fait, l’adolescente savait pourquoi on lui avait attribué un être de lumière, elle refusait juste de l’admettre. La Halliwell comptait bien le lui faire admettre. Elle comptait bien sur l’agacement de la jeune fille après l’exercice pour lui répondre et la faire parler. En résumé cette fin d’après-midi risquait d’être chargée pour elle. Elle avait du pain sur la planche si elle voulait réussir sa mission, mais ça ce n’était pas grave, elle n’avait rien de prévu ce soir et elle se fichait royalement des plans de sa protégée. Il y avait plus urgent.
Elle revient donc vers Liberty, se plaça derrière elle, lui prit l’épaule sans qu’elle n’ait le temps de faire quoi que ce soit et s’éclipsa. Elles arrivèrent toutes deux au beau milieu d’une forêt, aux premiers abords déserte. Elle avait prévu une mise en situation, histoire de lui monter tout l’intérêt des cours de l’école. Elle fut d’ailleurs assez fier de le lui annoncé :


-Au programme de cette après-midi : exercice pratique ! Pas très compliqué, je suis un démon, je t’attaque, tu te défends. Ce coin de la forêt est parfait pour un tel exercice, tu verras vite pourquoi.

Elle s’éclipsa derrière un arbre un peu plus loin, de façon à ce que Lib ne la voit plus. Grâce à son pouvoir de morphing, elle changea d’apparence et se transforma en une femme avec un air plutôt sadique typique d’une démone. En fait, c’était le corps d’une démone qu’elle avait vaincu il y a quelques mois, parfait pour cet exercice. Elle sortit de sa cachette et annonça, de manière la plus directe possible, le début de l’exercice.

-Une petite sorcière, seule en pleine forêt. Tu es perdu, tu veux que je t’aide à retrouver ton chemin ?

Elle la regarda d’un air sadique. Quelle serait sa réaction ? Réagirait-t-elle de la meilleure manière qu’il soit où se précipiterait-t-elle sans réfléchir ? Paige était impatiente de voir ça !


Dernière édition par Paige M. Halliwell le Sam 9 Juil - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liberty M. Pendragon
Princess of the underwood
Messages : 240
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Vous voulez que je vous envoie une carte ?
Age : 17 years ago

Pouvoirs : -Eclipse
-Morphing
-Organisme
-Guérison
Niveau : 2
Points Rpg : 197
Statut Rp : Disponible


MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Dim 3 Juil - 21:14

En entendant ce que dit la co-directrice de l'école de magie, Liberty leva les yeux au ciel, plutôt au plafond dans le cas présent. Le cours n'avait pas encore commencé et elle lui tapait déjà sur le système. Si, véritablement elle devait l'avoir pour chaque cours elle allait finir par s'endormir ou bien sécher ses cours. Un peu comme d'habitude. Sauf qu'elle s'était endormie que trois fois en cours. Et les trois fois étaient justifiée, la première fois elle n'avait pas dormi de la nuit, et en cours elle avait résisté jusqu'au moment où finalement elle avait sombré dans les bras de Morphée pour cinq bonnes minutes de sommeil. La seconde fois elle avait fait des cauchemars pendant toute la nuit, donc avait très mal dormi. Et la troisième et dernière fois, c'était parce qu'elle s'ennuyait royalement. Les trois fois lui avait valu d'être renvoyé de cours. Comme à chaque fois. La blonde aimait bien le cours de maîtrise des pouvoirs et ce faisait renvoyé que très rarement de ce cours. Donc, finalement en ce moment même elle était partie dans ses rêves, loin très loin de la salle de classe. L'adolescente releva brusquement la tête quand elle sentit la Halliwell lui toucher l'épaule, avant qu'elle ai pu faire quoi que ce soit ou dit quelque chose, elles se retrouvaient toutes deux dans une forêt désertique. Etant dans ses rêves, la jeune fille n'avait pas vu son être de lumière s'approchait d'elle. Liberty frissonna, malgré la chaleur. Son regard gris étaient braqués sur la co-directrice de l'école de magie. La demie-être de lumière était restée silencieuse :

-Mais je ...

Elle ne termina pas sa phrase car Paige avait déjà disparu. Elle resta là, ce demandant ce qui allait se passer, un peu déboussolée. Elle recula d'un pas. Elle avait envi de s'enfuir d'ici, de rentrer chez elle. Elle n'aimait pas être seule dans un lieu comme celui-ci. Elle n'aimait pas du tout :

*Je peux pas ... je peux pas ... je veux rentrer chez moi ... je peux pas ... je pourrais jamais. Suis où ? Bon sang je pourrais jamais.*

Elle recula d'un autre pas. C'est à ce moment là qu'elle vit la femme apparaître de derrière un arbre. Elle braqua son regard dans le sien. Elle savait que c'était Paige, et pas vraiment une démone. Elle resta immobile, les mains dans ses poches :

*Allez respire un bon coup et calme toi. Il ne peut rien t'arriver.* pensa-t-elle

Elle se força à respirer calmement, montrant un visage serein. Elle avait chaud et commençait déjà à avoir soif. La rebelle prit une inspiration silencieuse puis fit entendre sa voix :

-Allez vous faire voir Paige je ne ferais pas cette exercice débile.

L'adolescente fit volte face et s'éclipsa, elle atterrit à plusieurs mètres de la "démone" hors de vue. Lib' regarda à droite et à gauche. Où aller ? Qu'es qu'elle en savait elle ? Elle prit vers la gauche allant à l'opposer de la femme. Elle marchait tranquillement puis fini par se mettre à courir à petites foulées. Elle s'efforçait de garder son calme :

*Va tout droit va bien avoir un moment où y aura plus de forêt.*

Elle s'arrêta et s'appuya contre un arbre, faisant une pause. Cherchant le moyen de sortir de cette forêt le plus rapidement possible. Elle aurait pu s'éclipser et rentrer chez elle mais il fallait passer par le bureau de Paige et elle pourrait l'y attendre. Elle avait soif. Courir lui avait donné encore plus soif qu'au départ. Et puis elle remarqua qu'elle s'était enfoncée plus dans la forêt. Alors elle se remit à stresser et à avoir peur. Elle ferma les yeux, s'efforçant de reprendre son calme, mais au fur et à mesure sa respiration se faisait de plus en plus saccadée, la blonde prit sa tête entre ses mains, fermant plus fort ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ex-Paige M. Halliwell
Messages : 246
Date d'inscription : 28/04/2011
Points Rpg : 363

MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Jeu 7 Juil - 20:35

La réaction de sa protégée étonna quelque peu la Halliwell. Enfin la seconde partie de sa réaction. Oui, car qu’elle l’envoie bouler, ça, c’était normal. Cela ne devrait pas l’être, mais elle avait l’habitude, elle le faisait tout le temps. Paige ne rétorqua pas à cette offensive. Pour deux raisons, c’était inutile : tout d’abord, elle ne changerait pas son attitude parce qu’elle lui demandait, de plus, elle se rendrait vite compte que cet exercice n’était pas « inutile », loin de là même. D’ailleurs, la sorcière pouvait lui prouver dès maintenant. En effet, face à la difficulté, Liberty s’était enfuit. Parfois, la fuite était la bonne solution, mais là, perdu en plein milieu d’une forêt, ça ne l’était pas. Nuls doutes que le démon la retrouverait. Paige ne perdit pas de temps et s’éclipsa à quelques mètres de son élève qu’elle trouva appuyée contre un arbre. Elle reprit sa forme normale et regarda Liberty d’un air sérieux, une vraie professeure !

-Bien, alors, cela ne fait même pas une minute que tu fais face à moi, et tu as déjà commis une erreur, une grosse erreur ! Fuir dans un tel endroit est très dangereux, ça peut attiser le démon. Il n’en deviendra que plus dangereux. Si tu t’éclipse, éclipse-toi dans un endroit sûr : l’école de magie par exemple.

Il était vrai que le pouvoir d’éclipse était un vrai don du ciel, c’était le cas de le dire ! Mais il fallait s’en servir utilement. Bien sûr, Paige savait que sa protégée ne s’était pas éclipser à l’école de magie pour la simple et bonne raison qu’elle « combattait » contre la directrice de cet établissement. Pourtant, elle aurait plus apprécié une telle réaction.
Elle devait désormais pousser son élève à faire face, à se battre. La Halliwell voulait voir comment elle se défendait. En réalité, ce qu’elle voulait vraiment c’était lui prouver que la théorie était une chose et la pratique une autre. On peut être excellent en théorie et une fois sur le terrain, être très mauvais. Cela ne signifiant pas que Liberty était nulle en pratique. D’ailleurs Paige savait qu’elle n’était pas si mauvaise que ça. Mais elle n’avait pas terminé sa scolarité et ne savait donc pas totalement comment réagir face à ce type de situation. A l’école de magie, on leur apprenait les choses par étapes. Tout élèves, bien qu’ayant un très bon niveau, ne savait pas comment combattre une créature maléfique tant qu’il n’avait pas été jusqu’à la fin de sa scolarité. C’était tout à fait normal. Pourtant, Liberty avait l’air de l’oublier. Elle pensait que, parce qu’elle avait des bonnes notes, elle savait comment réagir. Pourtant c’était faux, et la directrice de l’école comptait bien le lui prouver. Elle ne perdit donc pas de temps et annonça la couleur du prochain exercice :


-Désormais, ce que je veux c’est que tu te défendes. Pas de fuite, pas d’éclipse. Tu tentes de t’en sortir. Pense à ce qu’on t’enseigne à l’école et essaye de le mettre en pratique. Je ne rechange pas d’apparence, cela ne sert à rien. Mais, dans l’exercice, je reste l’ennemi, le démon que tu dois combattre. A toi de jouer !

Elle fit quelques pas en arrière et changea d’attitude. Elle ne voulait plus intimider Liberty. Elle voulait seulement lui montrer qu’elle était loin de tout savoir, et pour ça, pas besoin de l’intimider. Paige était bien plus puissante que son élève, elle n’aurait aucun mal à lui montrer l’intérêt des cours. Elle lui sourit et écarta les bras pour lui donner le top départ de l’exercice. Elle resta sur place, fixant sa protégée et attendant une quelconque réaction de sa part. Elle se demandait comment elle allait faire cette fois-ci qu'elle n'avait pas le droit de s'éclipser. Suite au prochain épisode !


Dernière édition par Paige M. Halliwell le Sam 9 Juil - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liberty M. Pendragon
Princess of the underwood
Messages : 240
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Vous voulez que je vous envoie une carte ?
Age : 17 years ago

Pouvoirs : -Eclipse
-Morphing
-Organisme
-Guérison
Niveau : 2
Points Rpg : 197
Statut Rp : Disponible


MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Ven 8 Juil - 0:32

Sa peur progressait peu à peu. Elle avait l'impression que la forêt se refermait sur elle, que les arbres se rapprochaient, menaçant. Des hallucinations. Son regard grisâtre se releva brusquement quand elle entendit la voix de son être de lumière. Ses mains replongèrent dans ses poches. Elle déglutit. Fixant la Halliwell, elle se décala de l'arbre et recula d'un pas. Finalement elle croisa les bras. Restant silencieuse pendant que la Charmed lui parlait, une moue provocatrice s'afficha bien rapidement sur ses lèvres. Elle faisait semblant de lui faire croire qu'elle s'en fichait de ce qu'elle disait, de ses conseils, mais en faites elle l'écoutait attentivement. La blonde leva les yeux au ciel et poussa un soupire. Ses mains replongèrent dans ses poches. La jeune femme resta silencieuse quelques instant après que la co-directrice eu terminé de parler :

-Je ne peux pas me battre contre vous, je ne peux pas vous attaquer et vous le savez très bien !! Alors à quoi bon essayer ? Hein ? Ça ne sert à rien ! Ça fait juste perdre du temps car vous savez très bien que vous allez gagner ! dit elle

Son regard baissa sur la terre où quelques insectes passaient près d'elle. Quelques fourmis, un gendarme et d'autres misérables insectes. Elle s'amusa à faire barrière au passage des fourmis avec l'une de ses baskets, puis finalement les voyants contourner l'obstacle elle les écrasa lentement avec le bout de sa chaussure. Elle ne ressentait rien, elle focalisait juste son attention sur ce qu'elle faisait, les écraser, les tuer, les détruire. Elle avait entre aperçue Paige s'éloigner de quelques pas après avoir énoncé le prochain exercice. Après avoir tué toutes les fourmis qui avaient eu le malheur de passer près d'elle et s'attaqua aux autres insectes. Quand elle eu enfin terminée son carnage qui avait prit cinq minutes, elle releva son regard vers la Halliwell, montrant une façade d'ennuie totale :

*Bon et bien quand faut y aller faut y aller.* pensa-t-elle avant de pousser un soupire

La Charmed avait dit qu'elle ne voulait pas qu'elle s’éclipse mais elle le fit et atterrit sur une branche qui était juste derrière la sorcière. L'adolescente n'avait aucune motivation, elle savait très bien qu'elle ne faisait pas le poids contre la co-directrice. Elle l'observa quelques secondes en silence puis se laissa tomber silencieusement derrière elle et plaqua brusquement ses mains sur les épaules de son être de lumière, elle laissa faire Organisme, juste un peu, pas assez pour enlever complètement les muscles mais la Halliwell devait souffrir au moins un peu :

-Bon voilà c'est fait maintenant vous me foutez une raclée qu'on en finisse. dit elle d'une voix qui montrait qu'elle s'ennuyait et qu'elle n'avait aucune motivation

Elle retira finalement ses mains, arrêtant ainsi son pouvoir. Et attendit en silence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ex-Paige M. Halliwell
Messages : 246
Date d'inscription : 28/04/2011
Points Rpg : 363

MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Sam 9 Juil - 17:03

Face à la réaction de sa protégée, Paige faillit perdre patience. Elle n’avait pas tort, au final, elle serait la gagnante. En même temps c’était normal. Liberty était encore une simple étudiante tandis que Paige faisait partie de la famille de sorciers la plus puissante et avait déjà de nombreux combats à son actif. Mais ce que ne comprenait pas la jeune rousse, c’était que le but de l’exercice n’était pas de gagner. Personne n’allait faire du mal à personne. L’être de lumière voulait simplement voir comment elle se défendait et pouvoir la reprendre lorsque ça n’allait pas. De cette façon elle lui montrerait tout l’intérêt de l’école de magie. Il était tant qu’elle accepte cela !

-Liberty, je sais parfaitement que tu ne peux pas me battre. Le fait que je représente un démon dans l’exercice n'est qu’un prétexte pour voir comment tu te défends.

Elle avait dit ça d’un ton sec. Elle en avait marre d’enchainer les refus. Elle ne voulait jamais l’écouter. Paige était du genre patient, mais il fallait bien avouer que son comportement était capable d’en faire flancher plus d’un !
D’ailleurs elle continua à énerver la directrice. En effet, elle fit ce qu’elle lui avait demandé de ne pas faire : s’éclipser. La sorcière soupira et se retourna. En tant qu’être de lumière, elle pouvait détecter tous ses protégés, or là, elle savait qu’elle était sur une branche derrière elle. Mais elle n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit qu’elle vit son élève sauter et poser ses mains sur ses épaules pour l’attaquer. Son pouvoir était extrêmement puissant. Elle ne le maitrisait encore pas parfaitement, mais il faisait déjà pas mal de dégâts. Malgré qu’elle ne l’ait touché que très peu de temps, la Halliwell sentit une douleur atroce au niveau des épaules. Elle avait vu pire, mais il fallait bien avouer que ça ne faisait pas du bien ! Face à la dernière remarque de Liberty, Paige revint à la réalité, prit son courage à deux mains et se retourna brusquement, tendit la main et ajouta :


-Mousse.

Un bout de mousse de l’arbre en face d’elle disparut dans un halo de lumière bleutée et vint heurter la figure de l’élève. A première vue, l’attaque de la co-directrice paraissait ridicule. Oui, un bout de mousse n’a jamais blessé personne. Mais le but de la Halliwell n’était pas de blesser sa protégée. Non, au contraire ! Elle faisait ça pour la protéger, pour qu’elle puisse se protéger elle-même. Elle ne pourrait pas toujours être là pour la sauver, il fallait qu’elle sache se débrouiller seule face à un démon, sans se faire piéger. Oui, son pouvoir est très utile quand il est parfaitement contrôlé et uniquement quand il est parfaitement contrôlé. En effet, il nécessitait de toucher l’adversaire. Le problème, c’est que si elle n’arrivait pas à paralyser les muscles en une fraction de seconde, l’ennemi avait le temps de se retourner contre elle. Or, si l’ennemi avait été un démon, ça n’aurait pas été de la mousse qui lui serait arrivé en pleine face, mais bel et bien une boule de feu !
Elle fit face à Liberty, la regardant avec sérieux.


-Et si j’avais réellement été un démon ? Cette mousse ridicule, tu sais ce que ça aurait été ? Une boule de feu. Résultat, à l’heure actuelle tu serais morte ! Ton pouvoir est excellent, mais il a un défaut : tu dois toucher ton adversaire. Si tu le maitrisais parfaitement ce ne serait pas dérangeant, le problème, c’est que, là, le temps qu’il fasse totalement effet, ton adversaire a le temps de riposter, et une riposte lorsque l’on est aussi près, ça fait des ravages ! En résumé, tant que tu ne maitriseras pas parfaitement ce pouvoir, tu courras un grand danger face aux démons.

Elle fixa Liberty. Avait-elle comprit la leçon ? Avait-elle comprit que tous ce que faisait Paige étaient pour elle, pour son bien ? Avait-elle enfin comprit la nécessité de l’école de magie ? Rien n’était sûr, mais au moins elle aurait essayé ! Elle tentait de remplir son rôle d’être de lumière au mieux, et ne lâcherait rien. Tant qu’elle n’aurait pas compris le danger qu’elle court, elle continuerait à lui faire la morale et lui montrer qu’elle n’était en sécurité nulle part !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liberty M. Pendragon
Princess of the underwood
Messages : 240
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Vous voulez que je vous envoie une carte ?
Age : 17 years ago

Pouvoirs : -Eclipse
-Morphing
-Organisme
-Guérison
Niveau : 2
Points Rpg : 197
Statut Rp : Disponible


MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Dim 10 Juil - 18:52

La jeune blonde n'avait aucunement envie d'utiliser son pouvoir contre la Halliwell, et puis une chose était sur c'est qu'elle ne faisait pas le poids contre la co-directrice. Liberty avait déjà combattu plusieurs démons qui voulaient sa mort, à chaque fois elle s'en était sortie idem sans aucune égratignure. Mais eux ... ils avaient eu des muscles en moins. Elle n'avait jamais donné la mort à un être démoniaque. Par pitié ? Non. Juste qu'elle ne voulait pas tuer, même si cette personne avait voulu elle la tué, elle ne lui ôterait pas la vie. Depuis quinze jours elle n'avait plus été attaqué par des démons ou sorciers du côté de la Source. Son regard grisâtre était planté dans celui de la Charmed. Ses mains au fond de ses poches :

-Je le sais très bien. J'ai déjà combattu des démons, je n'ai pas besoin de vous pour m'apprendre à me battre contre eux. Combien d'exercices débiles vous allez encore me faire faire ? dit elle d'une voix glacial répondant ainsi au ton sec de Paige

Puis finalement elle s'était éclipsée sur une branche et s'était laissée tombé derrière son être de lumière et lui avait montrer un tout petit bout de son pouvoir, rien de grave, elle aurait juste mal pendant un ou deux jours, et cela n'handicaperait pas la sorcière. Volontairement et en même temps elle n'eut pas le temps de réagir, elle ne s'éclipsa pas et n'essaya pas d'éviter la mousse que Paige lui envoyait. Elle se reçut donc la mousse sur la figure, elle passa sa main sur son visage pour vérifier qu'elle n'avait plus rien quand elle fut tomber par terre. Liberty croisa ses bras contre elle, fusillant du regard la femme devant elle. Qu'es qu'elle en savait elle si elle maîtrisait ou pas son pouvoir ? Voulait elle qu'elle lui montre jusqu'où elle pouvait maîtriser son pouvoir. Certes elle avait raison qu'elle ne maîtrisait pas totalement Organisme mais ce qu'elle lui avait fait n'était rien par rapport au reste. La blonde n'avait juste pas voulu lui faire trop de mal, ne pas lui enlever les muscles de ses épaules, juste lui montrait une parcelle d'Organisme. Rien d'autre. Elle ne savait rien d'elle, elle ne savait pas jusqu'où elle pouvait le maitrisait :

-Qu'es que vous en savez vous jusqu'où je peux maitriser mon pouvoir ? Hein ? Et puis avouez que çà vous arrangerez que je ne sois plus là, que vous n'ayez plus à me surveiller ! Vous ne savez rien de moi ! Rien !

Elle l'avait presque criait de rage, ce retenant avec difficulté. Sa mâchoire était crispée, l'adolescente avait envie de se jeter sur la Halliwell et d'utiliser Organisme sans se retenir. La jeune demie-être de lumière se sentait sous estimée, et elle détestait cela. Si elle avait été un taureau on aurait peut être pu voir de la fumée sortir de ses narines. Ses bras étaient à présent le long de son corps, elle serait avec force ses poings :

-N'imaginez pas que demain je reviendrais !

Ce qu'elle voulait là c'était que seize heures arrive et qu'elle puisse voir Micheal et qu'elle puisse boire enfin de l'eaul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ex-Paige M. Halliwell
Messages : 246
Date d'inscription : 28/04/2011
Points Rpg : 363

MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Sam 16 Juil - 12:53

Une fois n’était pas coutume, Liberty l’envoya balader ! En fait, ça ne faisait plus rien à Paige. Au début elle se vexait sans trop le montrer à la jeune blonde. Désormais, ça ne lui faisait plus rien. Elle savait qu’il y avait quelque chose derrière tout ça et qu’elle ne pensait pas tout ce qu’elle disait. Alors le fait qu’elle qualifie ses exercices de « débiles » ne lui fit ni chaud ni froid. Elle ne prit même pas la peine de répondre à sa question. Ca n’en valait pas la peine. En plus, elle n’avait rien prévu. Tout ce qu’elle lui faisait faire, tout ce qu’elle lui disait était improvisé. Elle n’avait pas prévu tant ou tant d’exercices. Non, elle savait juste qu’elle ne la lâcherait pas tant qu’elle n’aurait pas compris, mais ça évidemment, elle s’abstenait de le lui dire, ça ne ferait que l’énerver un peu plus !
Plus ça allait, plus la jeune sorcière s’énervait. Ca n’étonnait pas Paige, certes, mais ça ne présageait rien de bon. La Halliwell devait trouver un moyen de la calmer avant que ça ne dégénère. Elle savait désormais qu’elle ne devait plus lui parler de ses pouvoirs et de son niveau de magie, mais bel et bien de sa vie personnelle, de ce qui l’avait rendu ainsi. Enfin, elle devait d’abord clore le sujet « maitrise des pouvoirs » pour pouvoir enchainer sur ça.


-Liberty, je suis la co-directrice de l’école, et en tant qu’Halliwell j’ai un minimum d’expérience, donc si je te dis que tu ne maitrise pas totalement ton pouvoir c’est que tu ne le maitrise pas ! Tu t’en es toujours sorti indemne, tant mieux. En tant qu’être de lumière je ne peux te souhaiter mieux, mais sache que tu as eu de la chance. Tu n’as pas dû tomber sur des démons très puissants. Maintenait on arrête là-dessus, le sujet est clos !

Evidemment, l’élève risquait fort de rétorquer quelque chose, mais Paige c’était promis de ne plus dire un mot à ce sujet, elle préférait se concentrer sur le pourquoi de ce comportement. De toute façon discuter de choses fâcheuses ne servait à rien, un vrai dialogue de sourds !

Sans le savoir, la jeune blonde avait aidé la Halliwell à plusieurs reprises. Il lui suffisait de repartir sur ses dires pour lancer la conversation. Mais avant tout, elle devait calmer le jeu. Elle savait pertinemment que dans son état actuel, Liberty ne dirait rien. La seule chose qu’elle était en mesure de faire était de s’énerver ! D’ailleurs, elle l’était. Paige le voyait à sa tête. Elle se demandait désormais comment la calmer. Elle préféra se taire et laisser passer la rage de sa protégée. Elle s’assit sont sur un bout de tronc d’arbre qui était à terre et attendit quelques minutes. Puis, elle fit signe à Liberty de venir s’assoir à côté d’elle. Elle ne savait pas vraiment si elle était calmée ou non, ni même si elle allait venir, et ce, sans broncher. Mais avant même qu’elle n’eut le temps de se rendre compte de tout ça, elle lui expliqua ce qu’elle comptait faire désormais.


-Ecoute, tout à l’heure tu voulais savoir pourquoi on t’avait attribué un être de lumière. Je vais te répondre. Viens t’assoir et on en parle calmement.

Au moins, elle savait qu’elle ne voulait plus lui faire faire un de ses exercices « débiles ». Ca l’aiderait peut-être à se calmer. Mais une phrase de la jeune fille lui était restée en travers de la gorge. Elle n’avait pas réagi sur le moment, ça n’aurait servi à rien. Mais au moment où elle avait entendu de telles paroles, ça l’avait blessé. L’entendre dire qu’elle serait contente de ne pas l’avoir comme protégée, qu’elle serait plus heureuse si elle n’était plus là, l’avait touché. Liberty lui donnait du fil à retordre et n’avait pas un comportement des plus exemplaires, certes, mais elle était sa protégée et ce lien était bien plus fort que tout pour la Halliwell. Elle était fière de devoir assumer un tel rôle, elle en était d’autant plus fière que la tâche était difficile comme ça l’était avec son élève. Pour rien au monde elle n’aurait voulu changer de protégé. Liberty avait besoin d’aide et Paige était heureuse de pouvoir la lui donner. Il était temps qu’elle le sache.

-Je veux que tu saches une chose Liberty. Malgré ton comportement je suis contente et fière que tu sois ma protégée. J’ai toujours joué mon rôle d’être de lumière du mieux que j’ai pu, et ça ne changera pas. Alors, non, je ne serais pas plus heureuse si tu n’étais plus là, au contraire. Maintenant que nous sommes liées, nous partageons des choses que ça te plaise ou non. Mais sache que moi, j’en suis très heureuse et que si c’était à refaire, j’accepterais de nouveau cette protection ,et ce, sans aucunes hésitations !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liberty M. Pendragon
Princess of the underwood
Messages : 240
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Vous voulez que je vous envoie une carte ?
Age : 17 years ago

Pouvoirs : -Eclipse
-Morphing
-Organisme
-Guérison
Niveau : 2
Points Rpg : 197
Statut Rp : Disponible


MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Sam 16 Juil - 14:15

Elle voulait rentrer à l'Ecole de Magie, ne plus être dans cette forêt où elle stressait et avait peur même si son être de lumière était là et qu'elle savait que rien ne lui arriverait tant qu'elle était là. La blond montra bien rapidement une figure qui montrait qu'elle n'avait pas peur ce qui était complètement faux. Liberty en avait marre, Paige lui tapait sur le système, elle ne connaissait rien d'elle. Elle n'avait pas été là pour la protéger il y a un an quand elle avait été violé. L'adolescente s'était battue à maintes et maintes reprises contre des démons et des sorciers qui lui voulait du mal sans avoir à appeler la Halliwell pour qu'elle vienne l'aider. Elle les avait toujours battu, les laissant vivants mais souffrant, ayant des muscles en moins. La demie être de lumière n'arrivait pas à se résigner à tuer des démons, même si ils l'avaient attaqué elle n'arrivait pas à leur donner le coup de grâce, à les "frapper" aux endroits qui étaient vitaux. Ce n'était pas qu'elle ne pouvait pas, c'est qu'elle ne voulait pas. Elle ne revoyait jamais le démon qui avait voulu lui faire du mal, était il mort ? Ou vivant ? Elle n'en savait rien et s'en fichait. La jeune fille resta silencieuse quand la Charmed lui répondit et même après, se contentant juste de la fusiller du regard. Si le regard pouvait tuer son être de lumière serait morte plusieurs fois ainsi que plusieurs professeurs. Liberty tenta de se calmer, car si elle s'énervait elle pouvait devenir très agressive et çà elle ne le voulait pas. Elle prit une inspiration et expira petit à petit l'air, ceci l'aidé à se calmer la plupart du temps, comme maintenant cela lui prit un peu de temps et elle le répétât jusqu'à être complètement calme et détendue. Ses poings se décerairent. Son regard grisâtre était fixé sur la Halliwell qui était assise sur un morceau de tronc d'arbre à terre. Après quelques instants elle se décida à s'approcher, ses pas étaient lents, finalement elle arriva à sa hauteur et s'assit à quelques centimètres d'elle. Ses yeux fixaient un point dans le vague. Cela signifiait qu'elle ne lui donnerait plus d'exercice ? Ou bien recommencerait elle un peu plus tard ? La demie être de lumière évitait le regard de son être de lumière, ses bras étaient croisés contre elle, son regard était toujours dans le vague et elle était toujours silencieuse. Comment pouvait elle la supportait vu le nombre de crasse qu'elle lui avait faites et qu'elle lui ferait encore certainement ? Comment pouvait elle vouloir encore la protéger ? Ça l'adolescente ne le comprenait pas :

-Comment çà ce fait que vous n'ayez pas jeté l'éponge depuis tout ce temps madame ? Comment çà ce fait que vous n'ayez pas demandé à ce qu'on vous donne un autre protégé ?

Elle avait repris le madame s'en vraiment s'en rendre compte. Ses yeux gris étaient maintenant fixaient sur Paige, attendant une réponse à ses interrogations. Faisait elle quelque chose de mal qui pourrait briser sa coquille de rebelle en commençant à lui poser des questions ? Elle voulait croire que non mais au fin fond elle même quelque chose lui disait que oui la protection qu'elle s'était créée allait tomber. La blonde ne tenta pas de se rapprocher de la Halliwell gardant au moins un minimum de distance comme çà si elle s'énervait et qu'elle devenait agressive elle ne pourrait l'atteindre ni lui faire du mal :

-Je peux vous demander quelque chose madame ? demanda-t-elle puis n'attendant pas une réponse de sa part elle continua, Es que vous avez encore mal ? Je demande çà parce que je vais jamais chercher le démon qui m'attaque pour lui demander et je n'attends pas après L'avoir utilisé. demanda-t-elle tout bas et doucement

Son regard était descendu sur la terre et les insectes qui se baladaient à leurs pieds.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ex-Paige M. Halliwell
Messages : 246
Date d'inscription : 28/04/2011
Points Rpg : 363

MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Mar 19 Juil - 14:54

Paige fut rassuré lorsqu’elle vit Liberty se rapprocher d’elle. Elle avançait doucement, mais elle avançait, c’était le principal ! Elle finit même par s’assoir à côté d’elle sur le tronc d’arbre. Elle pensait devoir insister un peu plus, mais non, tout c’était déroulé normalement en douceur, sans cris. Comme quoi la patience paye un jour ! C’était un bon début. Maintenant la Halliwell ne devait pas relâcher la pression. Liberty était calmé. Si elle voulait en savoir plus c’était maintenant ou jamais. D’autant plus que la jeune élève lui posait des questions quant à ses motivations à la protéger. La co-directrice se dit que lui expliquer pourquoi elle s’entêtait autant à la protéger, à la disputer et à lui faire morale, était un bon moyen de la mettre en confiance. De cette manière, elle se confierait plus facilement à son être de lumière.
Elle prit une grande inspiration, la regarda, même se Liberty, elle, était plus passionnée par les insectes qui grouillaient au sol !


-Quand je commence quelque chose je le fini toujours. Le mot « abandonner » n’a aucun sens pour moi. Je ne peux pas choisir mes protégés, ce sont les fondateurs qui me les imposent, mais je sais qu’ils ne font jamais rien sans rien. S’ils t’ont confié à moi, c’est qu’ils ont une raison. Je suis sûre que tu n’as pas toujours été comme ça. Ce comportement de pseudo-rebelle n’est qu’une carapace que tu t’es forgée croyant qu’elle te protègerait. Je me trompe ?

Elle fixa sa protégée. Elle savait qu’elle avait besoin d’aide. Malgré toutes les crasses qu’elle lui avait faites et qu’elle lui ferait, Paige était touchée par cette jeune femme. A partir du moment où elle saurait ce qu’il s’était passé dans sa vie elle pourrait l’aider du mieux qu’elle peut. Sans ses confidences, elle ne pouvait rien faire. Désormais, le bien-être de Liberty ne dépendait plus de son être de lumière, mais bel et bien d’elle-même et de sa bonne volonté.

La question sur son pouvoir fit sourire Paige. Oui elle avait toujours mal ! Elle ne savait pas si c’était une bonne chose de le lui avouer. Il ne fallait pas qu’elle se sente invincible et qu’elle se lance dans une chasse aux démons dangereuse. Mais, d’un autre côté, elle se dit que ça lui ferait peut-être du bien de savoir qu’elle n’est pas une bonne à rien et que son pouvoir est ravageur.


-Je ne devrais peut-être pas te le dire, mais le mensonge ne mène à rien alors … Oui, j’ai encore mal. Tu sais Liberty, tu as de la chance d’avoir un tel pouvoir. Une fois que tu le contrôleras parfaitement, tu seras une sorcière très puissante, crois-moi !

Ça lui ferait probablement du bien de savoir que c’était une sorcière en devenir. Qui sais, ça pourrait même peut-être la remotiver à suivre les cours normalement ? Paige savait également qu’elle finirait par contrôler pleinement son pouvoir. A ce moment-là, le problème ne serait plus de l’inciter à suivre les cours, mais plutôt à rester dans le droit chemin. Il n’y avait pour le moment, aucune raison qu’elle vire de bord, mais avec un tel pouvoir, nuls doutes qu’elle serait très prisée en Enfer ! Il fallait qu’elle sache se défendre pour qu’aucuns démons n’aient le temps de lui faire une quelconque proposition, c’était impératif ! Enfin, pour le moment, la Halliwell était là, prête à intervenir à tout moment.
Elle lui fit part d’une autre chose qui la gênait.


-Et par pitié, arrête de m’appeler madame. J’ai l’impression d’avoir cinquante ans quand tu me dis ça ! Je sais que c’est une formule de politesse, chose que j’apprécie, mais j’apprécierais encore plus si tu m’appelais Paige, tout simplement !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liberty M. Pendragon
Princess of the underwood
Messages : 240
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Vous voulez que je vous envoie une carte ?
Age : 17 years ago

Pouvoirs : -Eclipse
-Morphing
-Organisme
-Guérison
Niveau : 2
Points Rpg : 197
Statut Rp : Disponible


MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Mer 20 Juil - 20:58

Elle avait commencé à se former une carapace quelques semaines après le premier drame, après le braquage de la bijouterie. Elle était devenue violente, renfermée sur elle même, méfiante envers tous le monde, même ses amis n'avaient plus sa totale confiance, elle s'était mise à répliquer aux professeurs quand on la grondait et bien d'autres choses. Son regard avait changé il était devenu dur, froid, distant, mais au fond on pouvait voir si on regardait bien de la tristesse et de la peur. Bien sur son regard changeait quand elle était en présence de Michael son petit copain. Un gendarme, insecte rouge et noir pour ceux qui ne savent pas, eu le malheur de passer près d'elle. Elle mit le bout de sa chaussure sur lui et appuya lentement. Encore un qu'elle avait tué. D'autres ayant la stupidité de passer près d'elle reçurent le même sort que leur congénère. La blonde écoutait ce que disait Paige en silence. Elle ferma les yeux quelques secondes, écoutant la fin de la dernière phrase de son être de lumière. Son regard était à présent sur un tronc d'arbre un peu plus loin :

-Oui vous vous trompez madame Halliwell. dit-elle avec calme

Puis elle posa une question à la Charmed à propos de son pouvoir, Organisme. La jeune demie-être de lumière était désolée que la co-directrice de l’École de Magie est encore mal, mais bon au moins elle savait comme çà qu'elle infligeait des dégâts à longs termes chez les partisans de la Source. Le silence s'installa après que Paige eu terminé de parler. Les secondes passaient, les minutes s'écoulaient, Liberty continuait à écraser et tuer tout insecte passant près d'elle. Puis finalement elle se décida à parler :

-J'ai pas envie d'être une sorcière puissante, parfois j'aimerais être normale, ne jamais avoir eu de pouvoirs. Et surtout pas celui-ci . Parfois j'ai envie de le supprimer, de supprimer tous les dons que j'ai. Ils me dégoûtent, si je pouvais en avoir d'autres en échange de ceux là j'accepterais volontiers. dit elle un ton plus bas

Son regard se releva brusquement vers la femme qui se tenait à côté d'elle quand elle parla. La blonde arrêta d'écraser la fourmi et balbutia :

-Euh ... oui ... d'accord mad ... mince ... Paige.

Elle pinça les lèvres, au bout de quelques secondes son regard grisâtre vers la terre et finit d'écraser la fourmi blessé. Le silence retomba, puis elle finit par le briser :

-Paige ? Qu'es que çà fait quand on tue un démon ?

En posant cette question elle lui avouait que les démons et sorciers qui l'avaient attaqué été toujours vivant quand elle avait pris la fuite après les avoir blessé. Que penserait elle de çà ? Beaucoup de personnes pensaient qu'elle avait déjà tué un démon. Pourtant elle n'avait jamais dit çà. Jamais prononcé un mot à ce sujet. Rien. Son regard était toujours braqué sur le sol, il y avait à présent un petit cimetière d'insectes à leurs pieds. Pour l'instant il n'y avait plus aucun insecte. Mais il y en aurait bien un à un moment qui s'aventurait par là et il irait les rejoindre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ex-Paige M. Halliwell
Messages : 246
Date d'inscription : 28/04/2011
Points Rpg : 363

MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Dim 24 Juil - 12:26

Paige ne crût pas un mot de sa protégée. Elle ne s’attendait pas à des confessions directes de sa part. Si elle avait vécu quelque chose de traumatisant c’était normal. On a souvent beaucoup de mal à se confier sur de telles choses et ça, la Halliwell le comprenait parfaitement. Elle savait que le témoignage de sa protégée allait être difficile à obtenir, mais avec du temps et de la patience elle y arriverait, elle en était certaine. D’ailleurs, le regard de Liberty en disait bien plus qu’elle ne le voulait. Ça aurait été vrai, elle ne se serait pas forgé une carapace au cours de sa vie, elle n’aurait pas eu cette réaction, son regard ne se serait pas concentré sur un tronc d’arbre ! Elle n’avait pas fait psycho, mais elle n’en avait pas besoin pour comprendre ça.
Elle devait trouver un moyen de le lui faire avouer. Elle paraissait avoir un peu plus confiance en elle. C’était déjà un bon point ! Mais que répondre à une négation pareille ? Elle devait lui faire entendre qu’elle savait qu’elle avait tort sans l’offenser, chose plutôt délicate !


-Vraiment ? Je n’en suis pas si sûre, et tu ne me feras pas changer d’avis Liberty. Tu sais parfaitement que je suis la mieux placée pour t’aider. Si tu veux me dire quelque chose, c’est le moment. Mais je ne t’y oblige pas. A toi de voir si tu en a envie ou non.

Elle ne devait surtout pas la brusquer en la forçant à avouer ce qui lui était arrivé. C’était le meilleur moyen pour qu’elle se braque et qu’elle ne dise rien ! Si elle ne voulait pas lui dire pour le moment, ce n’était pas bien grave, elle finirait bien le faire un jour ou l’autre.

Le refus de ses pouvoirs est un passage obligé pour tous sorciers. Liberty ne dérogeait pas à la règle. La Halliwell savait parfaitement ce qu’elle ressentait. Elle était passée par là elle aussi. Elle s’était également demandé pourquoi elle et pas une autre ? Pourquoi de tels dons ? Pourquoi prendre de tels risques ? A plusieurs reprises ses sœurs avaient voulu abandonner leurs dons du fait de la difficulté de les assumer. Elles en avaient eu l’occasion, mais avaient finalement décidé de les garder. De tels pouvoirs apportent des difficultés, un manque de temps libre et des larmes de coulées. Mais ils permettent aussi à de nombreux innocents d’être sauvés. C’était bien la seule chose que Paige gardait en tête. C’est ce qui lui permettait de tenir face à tous ces points négatifs. Liberty ne s’en rendait encore pas compte, mais sa puissance allait lui permettre de faire de grande chose et de sauver la vie de nombreuses personnes. Dit comme ça, elle s’en ficherait probablement. Elle ne savait encore pas ce que ça faisait de sauver la vie de quelqu’un, la fierté et la satisfaction que l’on ressent lorsque l’on sait qu’un innocent aura la vie sauve.


-Tu sais, mes sœurs et moi, nous sommes passés par cette envie de tout abandonner, nos pouvoirs, nos innocents et nos combats. Mais nous nous sommes bien vite rendu compte de l’utilité de ces dons. Je ne peux pas te l’expliquer, tu t’en rendras compte par toi-même. Sache juste que personne ne nait comme ça par hasard. Si tu as des pouvoirs, il y a une raison. Tu finiras par les accepter et aimer les posséder, crois-moi.

A sa dernière question, Paige comprit qu’elle n’avait jamais tué de démon. Ce qui n’était pas plus mal ! Mieux valait qu’elle s’enfuit pour le moment. Avec son pouvoir d’éclipse c’était plus sûr. Elle pourrait commencer à finir le travail quand elle contrôlerait totalement ses dons. Mais elle avait parfaitement le droit de savoir la sensation que l’on ressent après l’avoir fait. C’était même pour la Halliwell une manière de lui démontrer la nécessité de ses dons.

-Tout dépend du contexte. Quand tu tues un démon parce que tu en as repéré un dans une ruelle, tu es satisfait, mais rien de plus. Par contre, quand tu tues un démon qui s’en prenait à un innocent et que, par cet acte, il a la vie sauve, là tu t’es fière de toi et tu ressens un bonheur inexplicable. Sauvé la vie de quelqu’un est toujours quelque chose de fort. Grâce à ses dons, on a la chance de pouvoir le faire quotidiennement, et crois-moi, rien que pour ça je ne voudrais pas être né autrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liberty M. Pendragon
Princess of the underwood
Messages : 240
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Vous voulez que je vous envoie une carte ?
Age : 17 years ago

Pouvoirs : -Eclipse
-Morphing
-Organisme
-Guérison
Niveau : 2
Points Rpg : 197
Statut Rp : Disponible


MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   Dim 24 Juil - 16:26

La blonde sentait bien qu'elle n'était pas crédible quand elle avait nié ce que lui avait dit son être de lumière. Son regard grisâtres glissa lentement vers elle, pour se fixer dans les yeux de Paige. Son regard était froid, mais au fond on pouvait voir un peu de crainte et de peur. La demie être de lumière l'écouta en silence. Quelques secondes en silence avant qu'elle se décide à faire entendre sa voix :

-Où es que vous étiez quand j'avais besoin de vous ? Vous n'êtes jamais venu m'aider quand j'en avais besoin. Il y a un an j'avais besoin que vous veniez mais vous n'êtes pas venu. Où étiez vous ? dit elle d'une voix calme

Elle commençait à se confier petit à petit, c'était difficile, mais çà lui faisait du bien de parler. Elle croisa ses bras contre elle, son regard retourna sur le sol, sur ses baskets. Soudain des images du braquage de la bijouterie revinrent, et défilèrent devant ses yeux. La blonde passa ses doigts sur son épaule droite, là où elle avait gardé une cicatrice du braquage, l'autre cicatrice qu'elle gardait de ce carnage était à sa jambe gauche. Elle ferma les yeux quelques instants. Liberty s'en voulait, elle aurait pu protéger son amie et sa mère ayant des pouvoirs fait pour cela, mais elle n'avait pas pu. Dès qu'elle s'était reçue les balles, elle s'était retrouvée bizarrement derrière le comptoir, là où elle pourrait être épargné des balles. En faites elle s'était éclipsée, mais elle ne s'en souvenait pas. La seule chose qui comptait pour elle maintenant c'était se venger, trouver ceux qui avaient fait çà et les tuer. Elle n'en avait pas parler à Michael, ni à sa famille. Elle en avait parler à personne. Paige ne serait certainement pas d'accord qu'elle veuille tuer ceux qui avaient tué son amie et sa mère, alors c'est pour çà qu'elle n'en parlerait pas :

-Es qu'un jour on va me donner quelqu'un à protéger ? Et si je refuse, qu'es qui va se passer ? Je peux refuser de protéger quelqu'un ? demanda-t-elle doucement

Liberty n'avait pas envi d'avoir quelqu'un à protéger, car il faudrait qu'elle le surveille, et qu'elle aurait des devoirs envers lui. Et elle, elle voulait être libre et ne pas être obligé de venir à chaque fois qu'il aurait un problème. Égoïste ? Peut être bien que oui. La jeune fille écouta d'une oreille attentive ce que lui dit la co-directrice de l'école de Magie, mais elle ne lui répondit pas, gardant le silence, aucun mot traversait la barrière de ses lèvres. Ainsi le silence s'installa, sa tête était baissée, en posant sa question elle avait avouée à la Halliwell qu'elle n'avait jamais tué un démon ni un sorcier. Juste blessé. Rien d'autre. Elle avait un peu honte d'elle même, elle qui avait un pouvoir puissant n'était pas capable de tuer un démon même si il n'était pas très fort. Es que c'était mal de les laisser en vie ? Elle n'en savait rien. Elle prit une inspiration puis se décida à parler. Puisque Paige se doutait de quelque chose et bien çà ne servait à rien de nier :

-Il y a un an ... elle marqua une pause sentant déjà ses larmes montaient, elle reprit d'une voix tremblante, j'ai ... j'ai ... elle prit une inspiration avant de reprendre, été violée. dit elle d'une voix tremblante qui se brisa à la fin de la phrase

Une larme coula puis une autre, elle s’éclipsa une seconde après l'avoir déclaré. Ne voulant pas affronté le regard de la Charmed. Elle voulait être seule, croire qu'elle ne l'avait jamais dit, que cela n'avait jamais été fait. Elle atterrit dans le bureau de la co-directrice prit son sac et s'éclipsa une nouvelle fois, cette fois çi elle atterrit dans sa chambre, plongée dans une semi-obscurité, elle s'écroula sur son lit, en pleure, la figure sur son oreiller. Le sac à côté de son lit.




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps découvrent les secrets [...] [Paige]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il n'est points de secret que le temps ne révèle ( Aelycia )
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
Page 1 sur 1

Charmed :: Lieux magiques :: L'école de magie :: Le bureau de la directrice